Yulyeong

Venez découvrir le monde des Fantômes...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prise sur le fait [pv Mee Sook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Lin Xue Hua
Section Langues


Informations
Messages : 30
Points : 2116
Age : 19 ans
Autres : 1ère - section langue

MessageSujet: Prise sur le fait [pv Mee Sook]   Dim 3 Juin - 22:02

Ses yeux étaient rouges, elle avait encore pleuré, mais c'était retenue de hurler. Ses mains s'agitaient frénétiquement sur le mur avec son crayon noir. Cela faisait comme un bruit de grattement. Caché dans une cabine des toilettes pour filles, l'air paniqué, Xue Hua était en train de dessiner les horreurs de son monde. Elle avait besoin d'extériorisé. On pouvait déjà apercevoir un visage difforme, avec un unique oeil en son centre, vous observant, vous accusant, vous scrutant, sachant tout de vous. Petite à petit le mur se remplissait de ces dessins morbides et inhumains, devenant un véritable tableau noir d'horreur et de cris. Les membres de son corps tremblant, la chinoise s'appliquait à la tâche comme un besoin vital, il fallait qu'elle extériorise, il fallait qu'elle évacue. Pourquoi est-elle dans cet état me demanderiez vous ? Pourquoi était-elle caché dans une cabine des toilettes pour fille, un pan de sa jupe arrachée et un genou écorché ? Qu'est-ce qui l'avait mis dans un tel état ? Sa peur, sa peur de la vérité.

La journée n'avait pas commencé si mal, pour une fois elle avait entendu son réveil sonner et ne s'était pas perdu dans les bâtiments pour prendre son petit-déjeuner et aller en cours. Ensuite, elle avait fait un tour à la bibliothèque puis était retournée dans sa chambre pour se changer et enfiler sa tenue de sport pour aller se dépenser à l'extérieur. Rien de bien méchant, une journée comme une autre qui semblait pour une fois bien démarrer. Le repas de midi était passé depuis un bon moment et elle se baladait dans les couloirs au hasard afin de découvrir de nouveau lieu et tuer le temps puisqu'elle se refusait de travailler avec les fantômes et même d'admettre leur existence.
Mais elle aurait certainement du se retenir. On lui avait mainte fois répétait d'éviter ce fameux couloir et elle l'avait toujours fait. Toujours jusqu'à aujourd'hui. Sa déambulation l'avait mené au couloir est du bâtiment B. Le sol grinçait affreusement, lui rappelant les cris des patients de l'asile. Son corps se remplissait petit à petit de frissons et quand elle se rendit enfin compte d'où est-ce qu'elle était, il était trop tard. En face d'elle, il était là, à la regarder sans rien dire, à la scruter et à lire en elle. Il lui souriait, s'approchant avec un doigt accusateur. Les larmes se mirent à couler sur son visage et la jeune fille prit rapidement la poudre d'escampette, le traversant sans y prêter attention. Sa vue était trouble et elle ne savait pas où elle allait. Elle courait simplement, bousculant des élèves au passage, descendant puis montant des escaliers, traversant d'innombrable couloirs interminables avant de tomber plusieurs fois sur le sol, s'écorchant le genou, arrachant un morceau de sa jupe et terminant par s'effondrer dans le refuge qu'elle avait fini par trouver : les toilettes. Là elle jeta son sac au sol, fouilla dedans pour trouver sa trousse et un crayon qu'elle ouvrit aussi vite que possible avant de se cacher dans une des cabines et de se mettre à dessiner.
Le bruit du crayon sur le mur était certainement horrible, comme un grattement sombre et de mauvais présages. Pour elle ce n'était rien d'autre que le bruit des fous qui s'acharnaient sur les portes de leurs chambres. Tout représentait la folie à cet instant, mais d'une certaine façon cela lui faisait du bien. Elle pouvait évacuer tout ce mal, le laisser envahir les lieux la quittant elle. Ses yeux étaient grands ouvert, rougis par les larmes encore présentes, sa respiration saccadée, tout son être tremblait, tout son être était en alerte, quand un bruit se fit entendre, le crayon se stoppa net, sa respiration se coupa, tournant la tête elle attendit de voir qui arrivait. Était-ce ce fantôme accusateur ? L'avait-il suivi jusqu'ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Yeong Mee Sook
Section Arts


Informations
Messages : 143
Points : 2150
Age : 17 ans

MessageSujet: Re: Prise sur le fait [pv Mee Sook]   Mer 6 Juin - 23:50

Il pleuvait dehors. Mais c'était pas grave, c'était peut-être un peu bizarre, mais j'adorais me promener sous la pluie, lorsqu'il pleuvait autant. Sauf que je n'en avais pas encore eu l'occasion aujourd'hui... Je venais de terminer mon dernier cours de la journée et j'étais retourné directement au dortoir, question de dessiner un peu, de terminer mon dernier projet d'Art. Cette fois, j'avais dessiné un lion sur une falaise, qui regardait une jungle. Bien sûr, la jungle représentait le monde et le lion... je ne sais pas. Je crois qu'il représentait tout simplement que peu importe ce qui arrivait, c'était la loi de la jungle, ici. Probablement que j'avais dessiné ça parce que récemment, j'avais commencé à me faire intimidé. J'avais l'habitude d'être seule et dans mon coin, mais jamais quelqu'un ne m'avait fait du mal. Maintenant ça m'arrivait. Je ne comprends pas pourquoi, je ne sais pas ce que je lui ai fais, mais elle est furax après moi en tout cas. Et j'ai bien l'impression que ça va rester ainsi pour un petit bout de temps. Mais je vais vivre avec, ce n'est pas grave. J'aurais pu exprimer de la rage dans mon dessin mais non, ce n'était qu'une troublante réalité. Je prit mes écouteurs et les mises dans mes oreilles. Quelque chose de doux, quelque chose d'apaisant. C'est ce que j'écoutais. Quelque chose de pas trop nostalgique non plus, je n'aimais pas la musique triste. Non juste un petit truc bien, qui me mettait dans ma bulle. Je savais que Hee Yeon allait bientôt être là. J'avais la sérieuse impression que je l'énervais, en fait, j'en étais sûr. Plus le temps passait, plus j'avais l'impression d'être un réelle fardeau pour elle. Et ça m'ennuyait d'être un fardeau pour elle. Je suppose que j'allais lui laisser un moment à elle toute seule. Je déposai donc mon crayon dans son étui et mit l'étui en question dans mon sac, avec mon cahier à dessin. Je me levai et sortit donc de la chambre...

Le ciel était toujours gris, dehors et l'idée d'aller prendre une marche sous la pluie me traversa l'esprit. Pourquoi j'aimais marcher sous la pluie ? Parce que j'avais l'impression de me laver de tout les impuretés de la vie. Tout simplement. Je prenais donc mon temps, en marchant du bâtiment D au B. Oui je me rendais au bâtiment B, tout simplement parce qu'il y avait les salles de classe, dont celle d'art plastique. Et comme c'était un peu mon refuge, c'est là que je me rendais. Sauf qu'il y avait un truc bizarre. Vraiment bizarre. Je savais pas pourquoi, mais là, maintenant, ça faisait un peu peur, dans ce couloir. Tout était noir, il n'y avait personne. Je déteste vraiment être seul et le silence était encore pire. J'entrai donc dans la première pièce que je vis. Parce que je n'aimais pas les couloirs... Les toilettes des filles. Super. Je mise ma main sur mon coeur et fermai les yeux. J'avais l'impression d'être en sécurité tout d'un coup, ce qui était ridicule, parce que j'étais toujours seule, je m'attendais d'ailleurs à ce que ça soit toujours silencieux, mais ce ne fut pas le cas. C'était comme un grincement. Menaçant, sombre, épeurant. Une respiration rapide, j'entends des presque un coeur, qui bat. Et sans que je ne sache pourquoi, il y avait cette ambiance, une peur... viscérale. Mon coeur se mit à battre plus vite. Je n'aimais pas ça... Pas du tout. Puis le bruit arrêta sec. La respiration aussi. Tout. Comme si ce n'était jamais arrivé et pourtant... Je retenais mon souffle... Je regardai autour de moi et dans une cabine, probablement que c'était là que les bruits provenaient d'ailleurs, je vis qu'il y avait quelqu'un. Je recommençai tranquillement à respirer. J'ouvris lentement la porte, très lentement. Le grincement de celle-ci me faisait d'ailleurs un peu peur. lui aussi. Puis je me mise à respirer normalement lorsque je vis une fille qui devait avoir environ mon âge. Elle portait l'uniforme des Munyeos. Un rire nerveux s'échappa de ma bouche. Oui, j'avais eu peur, désolé. Puis je la regardai. Elle avait l'air apeuré, effrayé. Comme si elle échappait quelque chose, l'ambiance dont je parlais, cette peur viscérale que j'avais ressentis, elle provenait probablement d'elle. Je la regardai, les sourcils froncés. « Est-ce que ça va ? » Lui demandais-je, inquiète. Je ne la connaissais pas, mais il y avait visiblement quelque chose qui n'allait pas. Elle avait un genou écorché et sa jupe était déchiré. « Oh... Tu veux bien me laisser regarder ? » Lui demandais-je finalement en désignant son genou. Je détestais les contactes physique, mais pour l'aider je voulais bien soigner sa plaie. Puis j'appercu le dessin sur le mûr, je vis un crayon dans ses mains. Alors c'est de là, qu'il provenait le bruit effrayant ? Et c'était elle, qui faisait tout ces dessins qui exprimaient chacun des sentiments tellement puissants... J'adorais ces dessins, en fait. Même s'ils faisaient probablement un petit peu peur à la plupart des gens, moi, ils m'intriguaient. Et j'étais heureuse de découvrir qui en était l'artiste. Je désignais le dessin d'un signe de tête et sourit. « Ils sont géniaux, tes dessins. Je dessine aussi tu sais. Je peux te montrer si tu veux. » Je souriais, un sourire rassurant, réconfortant. Je mettais tout ce que je pouvais de douceur dans mon regard. Parce que j'avais l'affreuse impression qu'à la moindre brusquerie, je pourrais presque lui faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Prise sur le fait [pv Mee Sook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prise sur le fait [Ana & Sasha]
» Prise sur le fait ft. Mona
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yulyeong :: Académie Yulyeong :: Bâtiment B-